Karmapa

karmapasourire

Le 17e Gyalwa Karmapa Trinlay Thayé Dorjé est le détenteur de la lignée Karma Kagyu du bouddhisme tibétain et considéré comme un être pleinement éveillé prophétisé par le bouddha : “Dans la contrée du Nord apparaîtra celui qui fait s’accroître le bien, l’ami spirituel suprême, celui qui détient le plus grand pouvoir d’éveil, (…) celui que beaucoup écouteront.”

L’actuel 17ème Karmapa Trinley Thaye Dorje (né en 1983) fut reconnu en 1994 par Künzig Shamarpa comme authentique réincarnation. Shamarpa est le deuxième maître le plus haut placé de la lignée Karma Kagyu et, en tant que tel, responsable des recherches concernant la reconnaissance du Karmapa.

Au printemps 1994, Trinley Thaye Dorje put quitter le Tibet occupé par les chinois et gagner sa liberté en Inde. Depuis lors, il y reçoit des enseignements et transmissions bouddhiques. Il bénéficie également d’un enseignement scolaire, apprenant l’anglais et les technologies modernes de l’information.

En décembre 1996, il dirigea sa première grande cérémonie à Bodgaya devant des milliers de participants venus de l’Himalaya. En octobre 1997, il fut invité par la famille royale du Bhoutan pour une première visite d’état officielle, pendant laquelle il donna des enseignements et des initiations. Fin 1999, il entama son premier grand périple international à Hong Kong, Taiwan, en Malaisie, puis en Europe. En Janvier 2000, il fut accueilli par plus de 10 000 personnes en Allemagne, Hongrie et Autriche. Il fit ensuite des séjours en France, en Suisse, et plusieurs étapes encore en Allemagne, dans les pays de l’Est et au Danemark.

En février 2000, il se retire à l’ermitage monastique Karma Kagyu du Bost en Auvergne (France) établi par son prédécesseur, où se trouvent des centres de retraite. Là il reçoit durant le mois d’avril la transmission du  » Drubtop Kundu  » par Chobgyé Trichen Rinpoché ; celui-ci lui transmet également les voeux de novice le 7 avril 2000. Ensuite, Kunzig Shamar Rinpoché, détenteur de la lignée Karma Kagyu, continue à transmettre au Gyalwa Karmapa les enseignements de l’Ecole Kagyu ; cette phase inclut plus de 50 initiations et trois volumes d’enseignements compilés des vieux Maîtres indiens – les Mahasiddhas – sur Le Mahamoudra. Pendant cette même période il étudie auprès de son professeur Sampa Dordjé des textes philosophiques et d’autres disciplines comme la logique.

En 2002, à la demande de Kunzig Shamar Rinpoché, le Gyalwa Karmapa effectue, de juin à mi-août, une première retraite de 2 mois et demi à l’ermitage monastique du Bost. Cette retraite est placée sous la direction spirituelle de Khentchen Trinlé Peldjor Rinpoché. Le 2 septembre, le Gyalwa Karmapa, accompagné de Nendo Ténam Rinpoché, débute une nouvelle retraite à Kundreul Ling jusqu’au 20 décembre.
Depuis, il poursuit sa formation principalement à Kalimpong en Inde du Nord.

Share